Méfiez vous des anges, Olivier Bal

Le livre : Méfiez vous des anges de Olivier Bal. Paru le 28 avril 2022 chez XO. 19€90. (462 p.) ; 24 x 16 cm
4e de couv :

« Vous voilà prévenus. Si vous pénétrez dans l’Enceinte, il sera déjà trop tard… »

Sur les collines de Californie se dresse L’Enceinte, une communauté spirituelle en apparence parfaite. Paul Green, ancien journaliste cabossé par la vie, est persuadé que la jeune femme qu’il recherche est enfermée entre ces murs.

Il s’infiltre dans L’Enceinte et découvre avec stupeur ses rites étranges, ses lieux interdits, son gourou mystérieux.

Au même moment, à Los Angeles, l’inspectrice Sarah Shelley est appelée en urgence. Le cadavre d’une jeune femme vient d’être découvert, entièrement tailladé. Impossible de l’identifier. Elle serait morte vidée de son sang.

Et si ce crime nous ramenait au coeur de L’Enceinte ?

Dans les bas-fonds de Los Angeles, Sarah Shelley et Paul Green vont emprunter un chemin de ténèbres. Et affronter l’une des organisations sectaires les plus redoutables des États-Unis.

L’auteur : Olivier Bal est né en 1979. Il est l’une des grandes révélations du monde du thriller. Lauréat du Grand prix des Géants du Polar, il est l’auteur, chez XO Éditions, de L’Affaire Clara Miller, thriller remarqué par la presse et le public et de La forêt des disparus les premières aventures de Paul Green.

 

 

 

Extraits :
« – À toi, Dorothy… À ton avenir.
Je porte le champagne à mes lèvres. Je n’ai pas l’habitude, ça pétille fort.
– Dorothy Lane… Ça sonne bien. C’est ton vrai nom ?
– Oui. Ma mère était une grande fan de l’actrice Dorothy Dandridge. Elle disait que j’avais le même sourire qu’elle.
– Elle avait raison.
Encore quelques gorgées. Nous parlons de choses et d’autres. Je lui raconte ma jeunesse, mes envies de devenir actrice envers et contre tous, mes débuts à Los Angeles. Mon premier jour sur un plateau. Je me sens bien. J’ai la tête qui tourne un peu. J’ai dû boire trop vite. Il faudrait que je me rafraîchisse avant que ses amis nous rejoignent. Je demande à Gary où sont les toilettes. Il me montre une porte au fond du studio. Je me lève, ça tangue. Je manque de perdre l’équilibre. Gary me rattrape. Mes yeux se ferment. J’entends sa voix qui me dit : « Laisse-toi aller. »
C’est trouble… »
« Croire. Peut-être que l’humanité en a besoin pour oublier combien ce monde n’a aucun sens, combien tout est chaos. Croire, c’est refuser de se laisser tomber dans ce grand vide qu’est la vie. Mais c’est aussi poser un genou à terre. Car il y a chaque fois un prix à payer. Ces faux prophètes, marchands d’illusions, vendeurs de chimères attendent inévitablement quelque chose de nous. Il faut se méfier des anges. »

Chronique de Serial Lecteur : Le billet de Jean Luc

Méfiez-vous des anges : thriller de Olivier Bal

Olivier Bal nous propose un troisième thriller, et encore une fois c’est excellent ! J’avais beaucoup aimé en particulier l’affaire Clarence Miller, ce dernier titre est quasiment aussi bon !

Il met en scène à nouveau, le personnage de Paul Green, un homme marqué par la vie mais aussi par ses deux dernières affaires, inutile d’avoir lu les deux précédents romans pour rentrer dans l’intrigue.

On y retrouve une construction classique qu’il avait déjà employée, à savoir l’alternance de chapitres avec chaque fois un autre personnage.

C’est très bien écrit, il y a du rythme énormément et tout au long de ce livre on y retrouve Los Angeles avec ses quartiers mal famés ou au contraire le côté clinquant, immoral et inaccessible des stars.

J’ai pris du plaisir à retrouver Paul Green, et pourtant je suis loin d’être fan des personnages récurrents mais Paul Green plus que jamais reste pugnace et reste toujours aussi attachant avec ses faiblesses.

Il y aussi Sarah, une flic atteinte d’hypermnésie, un thème déjà exploité à plusieurs reprises dans des romans ou films, mais là l’auteur s’attache à décrire le handicap provoqué par cette anomalie. Et enfin pour terminer, il y a aussi Raphaël, un jeune latino pas très net mais avec un bon fond. La liste n’est pas exhaustive, je me suis cantonné aux personnages principaux… parce qu’il y en a plein d’autres

L’utilisation de trois personnages évoqués peut faire cliché mais comme c’est Olivier Bal qui écrit, l’intrigue de ce thriller est passionnante et originale !

Sans dévoiler le contenu de ce roman, il y a aussi une secte, elle est parfaitement décrite, c’est vraiment captivant et je me suis plu dans la peau d’un voyeur au sein d’une secte avec tous ses rites et ses dérives..

Difficile d’en dire plus sans spoiler le roman, je ne peux que conseiller la lecture de ce thriller, j’y ai retrouvé tous les ingrédients pour captiver le lecteur et enfin je me suis attaché à tous ces personnages marqués par la vie…

A lire sans hésiter

12 réflexions sur “Méfiez vous des anges, Olivier Bal

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s