Black-out 1, Blitz de Connie Willis

Les livres oubliés de Ge

Blitz, Volume 1 Black-out  de Connie Willis. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Joëlle Wintrebert. Paru le 24 août 2012 chez Bragelonne dans la collection Bragelonne SF. 25€. ; (665 p.) ; 24 x 16 cm.

Réédité en poche le Paru le 16 septembre 2020 chez Bragelonne imaginaire. 9€90; (800 p.) ; 18 x 12 cm

4e de couv :

Black-out

Blitz – tome 1

« Ce roman étourdissant nous parle à la fois de souffrance et d’espoir… La plus belle réussite à ce jour de l’un de nos meilleurs écrivains de science-fiction. » The DenverPost

« Un tour de force. » The New York Times Book Review

Oxford, futur proche. L’université est définitivement dépoussiérée : historien est devenu un métier à haut risque. Car désormais, pour étudier le passé, il faut le vivre. Littéralement.

Michael Davies se prépare pour Pearl Harbor, Merope Ward est aux prises avec une volée d’enfants évacués en 1940, Polly Churchill sera vendeuse en plein coeur du Blitz, et le jeune Colin Templer irait n’importe où, n’importe quand, pour Polly…

Ils seront aux premières loges pour les épisodes les plus fascinants de la Seconde Guerre mondiale. Une aubaine pour des historiens, sauf que les bombes qui tombent sont bien réelles et une mort soudaine les guette à tout moment. Sans parler de ce sentiment grandissant que l’Histoire elle-même est en train de dérailler.

Et si, finalement, il était possible de changer le passé ?

 

6797ffdL’auteur : Connie Willis
Née en 1945, cette Américaine du Colorado fait partie des auteurs science-fiction les plus primés au monde. Admise dans le prestigieux Science Fiction Hall of Fame, elle a été reconnue pour l’excellence de son oeuvre et sa contribution au genre.  elle vit un pied dans le Colorado, l’autre solidement planté dans les rues embrumées de sa ville de coeur, Londres.

 

Extraits :
« Elle s’était toujours demandé comment les Londoniens avaient trouvé le courage de continuer à vivre après que les corps de leurs maris, mères, enfants, amis avaient été extraits des décombres, mais ce n’était pas du courage. Il y avait tant de choses à régler que lorsque vous en terminiez enfin, le temps du désespoir était passé. »
« Proverbe :
Parce qu’il manquait un clou, le fer fut perdu.
Parce qu’il manquait un fer, le cheval fut perdu.
Parce qu’il manquait un cheval, le cavalier fut perdu.
Parce qu’il manquait un cavalier, le royaume fut perdu. »
 » Tu as l’air mieux préparée pour le Blitz que moi. J’aurais dû faire ma prépa à Backbury.
– Le ciel t’en garde! Tu aurais eu affaire aux Horribles Hodbin.
– Les Horribles Hodbin? Qu’est-ce que c’est? Une espèce d’armement?
– Voilà exactement ce qu’ils sont. Une arme secrète mortelle. Ce sont les pires enfants de toute l’Histoire.
Ce qu’elle entreprit de faire comprendre à Polly en lui racontant la meule de foin incendiée, les vaches de M.Rudman, des Black Angus, rayées à la peinture blanche:  » Ben comme ça, y pourra zieuter dans le black-out! » et ses propres tentatives pour installer Théodore dans le train.
– Quel dommage qu’on ne les ait pas évacués à Berlin au lieu de Backbury! dit Eileen. Deux semaines avec Alf et Binnie, et Hitler nous supplierait d’accepter sa reddition. »

Le post-it de Ge

Blitz, Volume 1 Black-out  de Connie Willis

9782352945949,0-1436720

En 2060, l’histoire n’a plus rien d’une discipline poussiéreuse. Grâce à la maîtrise du voyage dans le temps, les chercheurs de l’université d’Oxford se rendent fréquemment dans le passé, au plus près des événements qu’ils étudient – la guerre de Sécession, l’attaque de Pearl Harbour, les attentats du World Trade Center… – pour collecter des données toujours plus précises.

Et si en cette année 2060 les voyages dans le temps sont devenus chose courante et de nombreux historiens partent en mission. Soudainement, le labo des voyages temporels les annule toutes et modifie les programmes. Le plus terrible, c’est cette impression que l’histoire elle-même échappe à tout contrôle. La règle d’or établissant que nul ne peut modifier le passé semble ne plus être valable.

Car à trop vouloir s’approcher du feu de l’action, on finit par s’y brûler. C’est ce qu’apprendront à leurs dépens les jeunes historiens envoyés au coeur de l’horreur de la Seconde Guerre mondiale. Car à Londres, en 1940, les bombes nazies n’ont plus rien d’une abstraction…

Encore une réussite de Connie Willis, elle reprends ici les thèmes qui ont fait sa réputation, les voyages dans le temps notamment. Elle nous entraîne dans un Londres plus réel que nature. Avec ses héros, Michael, Merope et Polly  nous allons être aux premières loges pour les épisodes les plus fascinants de la Seconde Guerre mondiale.

Attention ça va secouer !

On vit avec les civils anglais, on comprend parfaitement leur état d’esprit sous les bombes allemandes, ils ne lâcheront rien, voulant juste par leur courage, vivre normalement au quotidien afin de résister face à l’ennemi.

Et Connie Willis fait très fort en nous proposons à la fois un super roman historique doublé d’une incroyable uchronie d’un réalisme étonnant.

Un vrai coup de maître. De maîtresse et de maitrise devrais-je dire.

Un coup de cœur assurément !

 

Ce titre a été lu pour ces 4 défis :

– Challenge Juillet Sororité de Stelphique (car lu en juillet même si publié en aôut car nous n’avons qu’une journée fantastique chez collectif polar et j’ai déjà mis deux articles, « Les oiseaux du temps » et Gideon la neuvième, le 28 juillet)

– Challenge Thriller et polar 2022- 2023 chez Sharon

 – Challenge Les Dames en Noir 2022 chez Zofia

 –  Challenge « Le tour du monde en 80 livres » chez Bidb (Etats-Unis).

13 réflexions sur “Black-out 1, Blitz de Connie Willis

  1. […] Collectif Polar : chronique de nuit : son billet de présentation1 Body Language, Allison K. Turner 2 L’île des damnés, Angélina Delcroix 3 Les oiseaux du temps, Amal El-Mohtar et Max Gladstone 4 59, passage Sainte-Anne, Frédérique Volot 5Gideon la neuvième de Tamsyn Muir 6 Un outrage mortel de Louise Penny 7 Les blondes d’Emily Schultz 8Le prix Nobel d’Elena Alexieva 9De l’or et des larmes d’Isabelle Villain 10 Tomber ensemble de Véronique Breger 11 Une insolente curiosité de Lynn Messina 12 Scum : La tragédie Solanas, Théa Rojzman et Bernardo Munoz 13 Du crépitement sous les néons de Rémy Lasource 14 et 15 Bretzel & beurre salé tome 1 et 2, Margot et Jean Le Moal 16 Les enquête de Wyndham et Banerjee de Abir Mukherjee17 Le crépuscule des éléphants, Guillaume Ramezi 18 Mégalithes rock, Sonia Fournet-Pérot 19 Black-out 1, Blitz de Connie Willis […]

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s