Matrices, Céline Denjean

Matrices de Céline Denjean. Paru le 2 mars 2022 aux éditions Marabout dans la collection Black Lab ; 20€90 ; 360 pages ; 15cm x 23cm.

4ème de couverture

« À bout de souffle, elle file au plus vite, soutenant son ventre protubérant. Elle trébuche, chute, se relève en criant de douleur et de rage, mais reprend sa course folle. Parce qu’elle veut sauver sa peau.  »

En plein mois de décembre, une terrible tempête se déchaîne sur les Pyrénées. Sous la pluie battante, une jeune femme enceinte qui court à perdre haleine est percutée par une camionnette. Avant de mourir, elle murmure quelques mots en anglais : « Save the others.  »
Qui est cette femme sans identité ? Que cherchait-elle à fuir ? Que signifie la marque étrange sur son épaule ? Et qui sont ces autres qu’il faudrait sauver ?
Les gendarmes Louise Caumont et Violaine Menou se lancent alors dans une enquête hors-norme. Au fil de leurs investigations se dessine la piste d’un trafic extrêmement organisé. Dès lors, les enquêtrices comprennent que l’horloge tourne pour d’autres femmes, sans doute prisonnières quelque part, et dont la vie ne tient plus qu’à un fil.

L’auteur : Céline Denjean est un auteur de romans policiers français.
Après des études de droit et de criminologie, elle a suivi la formation d’éducateur spécialisé.
Elle a travaillé comme chef de service auprès de jeunes handicapés mentaux dans un institut médico-éducatif avant de se consacrer pleinement à sa passion, l’écriture.
Son premier roman est, Voulez-vous tuer avec moi ce soir ? publié, en 2015, par les éditions Nouvelles Plumes.
Elle est également l’auteur de La fille de Kali (2016), Le Cheptel (2018), récompensé par le Prix de L’Embouchure 2018 et par le Prix Polar 2018 du meilleur roman francophone au 23e festival Polar à Cognac et Le cercle des mensonges (2021).
Elle a fait l’objet d’une Garde-à-vue au collectif polar :
https://collectifpolar.fr/2022/05/15/la-gav-celine-denjean-sous-le-feu-des-flingueuses-1ere-audition-1-4/
https://collectifpolar.fr/2022/05/15/la-gav-celine-denjean-sous-le-feu-des-flingueuses-seconde-audition-2-4/
https://collectifpolar.fr/2022/05/16/la-gav-celine-denjean-sous-le-feu-des-flingueuses-troisieme-audition-3-4/
https://collectifpolar.fr/2022/05/16/la-gav-celine-denjean-sous-le-feu-des-flingueuses-derniere-audition-4-4/
Extraits :
« Le visage de la prostitution a profondément évolué ces trente dernières années, avec l’apparition d’une exploitation organisée venue de l’est et d’Afrique, notamment implantée dans les grandes villes, ou le long des nationales. Ces réseaux de proxénétisme drainent à eux des pratiques d’emprise et de violence, allant du Juju au marquage des filles enrôlées, de force ou par tromperie. »
« Vous savez, d’après l’étude Psytel, qui date déjà de 2015, 62% de la prostitution en France passe par Internet. Et les sites comme Vivastreet ou Airbnb font partie des réseaux favorisant, l’air de rien, la promotion de prestations sexuelles tarifées. »
« Elle avait déjà entendu parler de ces affaires non résolues qui poursuivent sans relâche un enquêteur, qui le ramènent toujours au même insupportable échec, indépendamment de toutes les réussites obtenues par ailleurs. Jusqu’à présent, Louise avait toujours pensé qu’il s’agissait d’un mythe – un peu comme les légendes urbaines que se racontent les adolescents pour donner du piment à une réalité souvent morne et sans surprise. »
 

La chronique jubilatoire de Dany

Un accident de la route par temps de tempête et c’est la catastrophe pour le chauffard au passé trouble, qui a mortellement fracassé une future maman. L’enquête de gendarmerie menée par Louise et Violaine, un duo fusionnel, va révéler bien des secrets entre trafic d’êtres humains et arnaque à grande échelle. Que dire de cette envie d’enfant, jusqu’où les « extrémistes » sont-ils prêts à aller et surtout que vient faire la politique nauséabonde dans tout ça ?

Avec la précision qu’on lui connait Céline Denjean nous dissèque cette intrigue, mêlant la complexité de la procédure à la cupidité des humains. On y découvre notamment des histoires hors normes de femmes dont la vie aurait pu être « ordinaire », sans faille ni secousse et qui se trouvent plongées dans l’horreur après avoir cru au bonheur. L’auteur se joue de notre empathie avec brio.

Au fil des romans, Céline gagne en ampleur narrative, en rythme. On retrouve sous sa plume ses angoisses, ses centres d’intérêt jamais bien loin de son ancienne activité professionnelle et je me dis qu’elle à rudement bien fait d’arrêter son boulot pour se consacrer à l’écriture.

Céline, une auteure accessible et rayonnante, au éclats de rire inoubliables, qui écrit des horreurs certes, mais des horreurs de notre temps et que je prends plaisir à rencontrer régulièrement en salon !

13 réflexions sur “Matrices, Céline Denjean

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s