Bretzel & beurre salé tome 1 et 2, Margot et Jean Le Moal

Les livres : Bretzel & beurre salé tome 1 et 2.
Le livre 1 : Une enquête à Locmaria de Margot et Jean Le Moal. Paru le 4 mai 2022 chez Le Livre de Poche  Policiers & thrillers, n° 36495. 7€70. (379 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couverture

Qui donc est le nouveau propriétaire de la plus belle maison de Locmaria, celle de la pointe de Kerbrat ? Tout ce paisible village du Finistère le guette depuis des semaines, et voilà que débarque Cathie Wald, une pimpante Strasbourgeoise. La cinquantaine, divorcée, caractère bien trempé, elle a décidé de prendre un nouveau départ en Bretagne, et d’ouvrir à Locmaria un restaurant de spécialités alsaciennes. La plupart des habitants sont ravis, mais certains voient son installation d’un mauvais oeil – et ne tardent pas à lancer les hostilités. Après une soirée choucroute, un notable s’effondre, et Cathie est accusée de l’avoir empoisonné. Une tentative de faire plier bagage à l’étrangère ? Cathie n’est pas du genre à se laisser intimider. Et rien ne l’arrêtera pour prouver l’innocence de sa choucroute traditionnelle, quitte à se lancer elle-même sur les traces du coupable.
Le livre 2 :  Bretzel & beurre salé : Une pilule difficile à avaler de Margot Le Moal et Jean Le Moal. Paru le 16 juin 2021 chez Calmann-Lévy. 14€90. (353 p.) ; 22 x 14 cm
4e de couverture: 
Locmaria, tranquille petite station balnéaire ? Cathie Wald commence sérieusement à en douter quand elle découvre sur la plage proche de sa maison un cadavre rejeté par la mer.
Il n’en faut pas plus pour relancer les rumeurs les plus folles à propos de notre joyeuse quinquagénaire : après tout, avant l’arrivée de Cathie il n’y avait jamais eu de mort suspecte ici. De plus, n’est-il pas curieux que son arrivée coïncide avec un tout nouveau trafic de drogue ?
Et voilà la machine à ragots qui s’emballe.
Quand les forces de l’ordre arrêtent un proche de Cathie et qu’elle-même subit des menaces, elle n’a plus d’autre choix que d’enquêter. Aidée par des amies enthousiastes et par Yann, le journaliste secrètement amoureux d’elle, elle va affronter des ennemis sans scrupule. Et leur montrer que rien ne peut faire plier une Alsacienne à la tête d’une troupe de Bretons !
Les auteurs :  C’est une discussion sur une route finistérienne qui a décidé Margot et Jean Le Moal à se lancer dans l’écriture des péripéties de Cathie Wald. Mariés dans la vie depuis quelques années et amateurs des livres d’Exbrayat dans leur jeunesse, ils ont eu envie de tenter l’aventure du cosy mystery.
Si la Bretagne leur a tout de suite paru être le décor idéal pour le type de roman qu’ils avaient en tête, encore fallait-il donner naissance à des personnages attachants. Jean ayant des origines bretonnes et Margot étant une Alsacienne pure souche, il n’a pas fallu longtemps pour les trouver. Quel plaisir de faire cohabiter les caractères entiers de ces deux régions françaises !
La construction du scénario à quatre mains s’est faite tout naturellement au cours de leurs multiples randonnées en pays breton, dans la joie et la bonne humeur… Le scenario de la première enquête de Cathie a vu le jour entre Saint-Cado et Carnac, en passant par les îles de Houat et d’Hoëdic, quant à celui de l’histoire que vous venez de lire, ce sont les splendides falaises de la côte du Goëlo qui furent sa source d’inspiration.
Forts de cette première expérience concluante, Margot et Jean ont prévu de poursuivre l’aventure grâce à de futurs épisodes de la vie de Cathie.
Si le genre cosy mystery est une première pour eux, Margot et Jean ne débutent pas dans l’écriture. Sous le nom de Jacques Vandroux, ils ont déjà publié plusieurs thrillers et fidélisé de très nombreux lecteurs. Jean/Jacques en tant qu’auteur et Margot/Jacqueline en tant que relectrice et éditrice.
Leur nouveau pseudonyme est choisi afin de marquer une rupture avec les thrillers de Jacques Vandroux.
Leur deuxième prénom, le nom de famille d’une grand-mère, et voilà Margot et Jean Le Moal !
Tous les deux ingénieurs dans le civil, cette activité littéraire leur ouvre d’autres perspectives, pleines de surprises et de belles rencontres.
Extraits :
« La nuit était tombée depuis plusieurs heures quand la voiture stoppa. Fin du voyage, début d’une nouvelle vie. Catherine Wald coupa le moteur et laissa le silence envahir l’habitacle. Elle avait roulé plus de dix heures, ne s’arrêtant que pour avaler un sandwichs et trois cafés. Elle s’étira, bâilla longuement et regarda le paysage dévoilé par la lune. […]
En fin de matinée, elle quittait l’Alsace où elle avait passé toute sa vie ; mille kilomètres plus loin, elle arrivait en Bretagne où elle allait la poursuivre. Elle frissonna. Certes, elle avait laissé derrière elle près d’un demi-mètre de neige sur les pentes des Vosges, mais les palmier aperçus à l’entrée de Locmaria n’étaient pas pour autant gages d’une chaleur caniculaire. »
« Les étoiles tapissaient le ciel de cette nuit d’été, veillant sur l’océan endormi. Endormi ? Pas totalement, car au large d’un village breton, à quelques milles de la côte, un yacht glissait doucement sur les flots. Un rayon de lune attrapait par instants les chromes impeccables du luxueux navire. »

 

Le billet d’humeur de Dame Geneviève

La collection « Bretzel et beurre salé » de Margot et Jean Le Moal.
Deux livres lu pour l’instant …

Elle est lumineuse, déterminée et sportive. Elle vit en Alsace. A l’exact opposé du pays, il est breton, écrit et vit dans son pays d’origine. Rien ne les disposait à se rencontrer et c’est pourtant ce qui se produit pour notre plus grand bonheur quand Cathy décide de quitter ses belles montagnes vosgiennes pour la presqu’île de Kerbrat, près de Locmaria au bout de la Bretagne ou presque. Elle y acquiert un sublime domaine qui tombe en à-pic sur les flots et, pour faire bonne mesure, un restaurant où ses flammekueches  feraient pâlir d’envie un winstub de Saverne. Le restaurant connaît immédiatement un succès qui ne se dément pas au fil du temps mais comme disait George Bernard Shaw : « Quand on fait quelque chose, on a contre soi ceux qui voulaient le faire à votre place, ceux qui voulaient faire le contraire et ceux qui ne voulaient rien faire du tout » Sans compter qu’une arrivée tonitruante d’une belle femme déterminée , richissime et étrangère dans ce petit port tranquille ne lui vaut pas qu’un bon accueil.
Drogue, meurtres, calomnies, malfaisances, jusqu’où iront ses ennemis pour la faire décamper ou, mieux, la réduire à néant ?
Heureusement que chez les irréductibles bretons, il y a toujours une soif de justice, des gens bien intentionnés et courageux et Yann, le journaliste, n’est pas le dernier à prêter main-forte.
L’écriture est facile, quelquefois même un peu convenue mais vraiment agréable mais les intrigues sont tellement bien ficelées, les personnages bien campés et tout cela se lit avec beaucoup de plaisir. Excellente lecture d’été pour relâcher la pression et savourer, même à distance, la splendeur des côtes bretonnes !

J’ai lu ce livre aussi pour ces 3 défis :

 

 – Challenge Les Dames en Noir 2022 chez Zofia

– Challenge Thriller et polar 2022- 2023 chez Sharon

 – Challenge « Le tour du monde en 80 livres » chez Bidb (France, Bretagne).

20 réflexions sur “Bretzel & beurre salé tome 1 et 2, Margot et Jean Le Moal

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s