Tomber ensemble, Véronique Bréger

le livre : Tomber ensemble de Véronique Bréger. Paru le 1er avril 2022 chez Les Ardents Editeurs.  19€. (299 p.) ; 22 x 14 cm

4e de couv :

Juan-Camilo Duque, jeune lieutenant d’origine colombienne, est en charge d’une étrange affaire de meurtres aux côtés de Géraldine Fall, sa fantasque coéquipière franco-sénégalaise, quand Annabel Papadakis, lieutenante américaine du LAPD débarquée en mission à Paris, bouscule le sentiment d’impuissance des deux enquêteurs abandonnés par leur hiérarchie.

Un thriller psychologique et haletant qui nous plonge dans l’histoire obscure d’une ancienne abbaye, nichée au creux d’un vallon limousin, tout en égarant le lecteur sur les routes de France, de Paris à l’Aveyron, en passant par le Berry. Un trio magistral de personnages, telle une trinité d’anges en quête de leur propre identité.

 

L’auteure : Véronique Bréger est née en juin 1963 à Limoge. Elle garde de son enfance en Limousin un goût prononcé pour la nature, les vagabondages sur les chemins de traverse, les ruisseaux sautant de pierre en pierre dans les bois, les brumes du petit matin qui lèchent des paysages aux formes généreuses et vallonnées, le chant des merles dans les châtaigniers et les heures longues de contemplation.
Dans ses romans elle explore les thèmes qui lui sont chers, la rencontre, le dépassement de soi,  les questionnements sur l’identité.
L’aventure intérieure en miroir à la réalité est une source de créativité permanente.
Elle partage actuellement son temps entre ville, campagne et rivages de la mer Égée.

 

Extraits :
« Duque recula un peu plus. Une bouffée de chaleur venue de nulle part monta le long de sa colonne vertébrale et lui enserra le crâne. Ses oreilles se mirent à bourdonner comme dans l’église du premier meurtre. Sa vue s’altéra. Tout était si confus. Il ne savait plus. Il y avait ce jardinier simplet, cette Américaine qui vampirisait sa coéquipière et toutes ces couleurs qui envahissaient l’horizon. La prairie alentour n’était plus qu’une vaste étendue pigmentée qui se noyait dans le ciel. Duque crut reconnaître une oeuvre de Sam Francis, il vacillait. Les vibrations de son smartphone. »
« La terre mangeait les gravillons de l’allée et les touffes si vertes aux abords du cimetière apparaissaient ici javellisées. Duque recula un peu plus. Une bouffée de chaleur venue de nulle part monta le long de sa colonne vertébrale et lui enserra le crâne. Ses oreilles se mirent à bourdonner comme dans l’église du premier meurtre. Sa vue s’altéra. Tout était si confus. Il ne savait plus. Il y avait ce jardinier simplet, cette Américaine qui vampirisait sa coéquipière et toutes ces couleurs qui envahissaient l’horizon. La prairie alentour n’était plus qu’une vaste étendue pigmentée qui se noyait dans le ciel. Duque crut reconnaître une œuvre de Sam Francis, il vacillait. Les vibrations de son smartphone stoppèrent le tourbillon. Il décrocha. Fit un état de la situation. La réponse de Géraldine claqua comme un coup de fouet. Annabel proposait de creuser le lopin.
– Ben voyons, grommela-t-il. Elle vit sur quelle planète, Wonder Woman ?
Le policier n’avait aucune idée de la procédure à lancer dans le cas d’une demande officielle de ce type et ne voyait absolument aucun argument à fournir à une quelconque autorité pour la justifier. Certes, il ne s’agissait pas d’exhumer le corps de l’un des religieuses enterrées dans ce cimetière, mais cela ne changeait rien au problème. Creuser le lopin… pff. Il avait toujours le rectangle fleuri en ligne de mire quand Géraldine le rappela. Aux sirènes qui hurlaient dans l’écouteur, il comprit que la situation continuait de leur échapper. »

Le post-it de Ge

Tomber ensemble, Véronique Bréger

Je voudrais tout d’abord remercier les Ardents éditeurs pour l’envoie de ce titre et m’excuser auprès d’eux pour le retard que j’ai dans mes lectures et mes retours.

Oui je leur dis merci car j’ai passé un sacré bon moment de lecture avec Tomber ensemble.
Mais alors que nous raconte de nouveau titre de Véronique Bréger que j’avais découvert il y a de nombreuse année chez une autres petites maisons d’édition KTM

Juan-Camilo Duque, jeune lieutenant d’origine colombienne, et sa coéquipière Géraldine Fall sont en charge d’une étrange affaire de meurtres. Des femmes sont sauvagement assassinées et un message mystérieux accompagne ces crimes monstrueux.

Ici notre auteur nous propose une double intrigue habilement menée.

Le roman commence sur des chapeaux de roue. On se retrouve dans un avion où Annabel Papadakis, lieutenante américaine du LAPD, convoie un prisonnier et le ramène sur le sol français. Une extradition simple, un type mêlé à des affaires de fraudes fiscales et de détournement de fonds publics, de corruptions qui implique un ministre de la république. Oui mais voilà tout ne se passe pas comme prévu et à peine pris en charge par la DSTI, le convoi est attaqué à l’arme automatique et notre comptable corrompu ne doit la vie qu’à la réaction et aux réflex de sa garde du corps Annabel Papadakis. Résultat des policiers français morts, une officier américaines blessée mais un suspect sauvé.

Voilà notre flic américaine admise à l’hôpital quand, alors qu’elle est encore un peu dans le potage, vient lui rendre visite une religieuse totalement illuminée qui se débarrasse de son missel comme si sa vie en dépendait. Et visiblement notre religieuse a eu un sacré pressentiment car en la retrouve assassinée dans la chambre attenante à celle de Papadakis qui a eu le temps d’apercevoir le meurtrier.

Elle sera donc entendue comme témoin par Duche et Fall car ce nouveau meurtre est intimement lié à ceux sur lesquels ils enquêtent déjà.

Et de fils en aiguille, notre lieutenante américaine du LAPD va intégrer le groupe d’enquête et va épauler notre duo français. Elle va bousculer ainsi le sentiment d’impuissance des deux policiers abandonnés par leur hiérarchie même si Juan-Camilo Duque voit l’arrivée de Papadakis d’un mauvais œil car notre flic américaine à un contrat sur sa tête. Et en plus Géraldine est sous le charme d’Annabelle.

Ainsi ensemble ils plongent dans une histoire obscure qui, il semblerait, prend sa source dans d’une ancienne abbaye nichée au creux d’un vallon limousin.

Nous voilà donc entrainés dans une enquête policière classique, on va suivre pas à pas les progrès que nos flics qui remontent peu à peu le fils de l’intrigue. Ils nous entrainent avec eux dans leurs pérégrinations à travers la France profonde. Là ils devront demander de l’aide aux gendarmeries locales.

Ce que j’ai particulièrement beaucoup aimé dans ce polar c’est la façon dont notre autrice a de dépeindre les choses simples de la vie. (Les rapports mère-fils, le sentiment amoureux, la vie monastique, la relations aux autres, les liens si particuliers qui peuvent lier les êtres … tous ici est passé au laser)

La plume de Véronique Bréger est à la fois précise et incisive. Et le ton est juste avec parfois un brin d’humour bien venu.

J’ai aussi adoré notre trio d’enquêteur. Chacun eux est parfaitement campé. Notre auteure leurs ajoute ce petit supplément d’âme qui les rend à la fois vulnérables et tellement attachants. Il faut dire que pour certains ils ont un lourd passé à porter. Mais notre trio bigarré, franco sénégalais, colombien et américain fonctionne à merveille.

Bref je ne regrette vraiment pas cette lecture au contraire ce polar fut une belle découverte que je vous recommande.

J’ai lu ce livre aussi pour ces 4 défis :

– Challenge Juillet Sororité de Stelphique 

 – Challenge Les Dames en Noir 2022 chez Zofia

– Challenge Thriller et polar 2022- 2023 chez Sharon

 – Challenge « Le tour du monde en 80 livres » chez Bidb (France).

 

11 réflexions sur “Tomber ensemble, Véronique Bréger

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s